Nombre total de pages vues

mercredi 27 novembre 2013

Les évidences et les éloquents silences d'un petit soldat de la nouvelle droite


David L'épée, petite plume du magazine Eléments s'exprime spontanément sur Facebook. Je l'ai rencontré sur la page d'un antisémite notoire.

On apprend que David L'épée sait choisir de "bons" livres dans de bonnes librairies et chez de bons éditeurs  :


Comme je l'interroge et que cela lui déplaît David L'épée me récite son catéchisme néo-droitiste. Il estime que chercher à s'informer sur les petits nullards d'extrême-droite dans son genre, c'est de "l'inquisition". 

David L'épée n'a pas peur des mots ...

A une question sur Soral, il ne se défile pas. Il justifie sa double allégeance. Il admire aussi bien Alain de Benoist qu'Alain Soral. 

En fait, il a raison notre petit suisse, les différences sont assez superficielles. L'un est plus discret que l'autre sur les "ennemis principaux". Mais au fond, le négationniste et le "philosophe" pour camps d'Europe Jeunesse de son ami Pierre Vial, sont dans le "même camp".



David L'épée est parfois atteint de surdité. Quand on lui pose une question sur le négationnisme (cher à son ami Alain Soral), il n'entend pas. Si on lui demande qu'elle sympathie il a pour le groupuscule soralien, il fait passer cela pour de l'histoire ancienne. Quand on lui pose une question sur la raison de cette appartenance, il déclare que ce n'est pas à lui de répondre.

Bref David L'épée a acquis les bons réflexes d'un menteur professionnel. Il a été à bonne école ...


Un temps s'écoule assez long après les réponses ci-dessus car notre petit fasciste a compris qu'il n'avait pas affaire à l'un de ses fans ; ceux à qui il peut répondre n'importe quoi.

Avec mon pseudo et le fait que je lui envoyé un lien vers ce blog pour le faire réagir, le petit suisse néodroitiste réalise... 

Du coup il devient plus prudent. Il s'essaie alors à toutes les attitudes de fuite qu'a ce genre d'individu malhonnête dès qu'on les interroge de façon précise. Il commence par m'accuser de manquer de courage parce que je m'avancerais masqué (Ce qui est un mensonge).  Je lui retourne l'argument par deux questions auxquelles, évidemment, il ne répond pas.


Comprenant que je ne le lâcherais pas tant qu'il ne m'aura pas dit ce qu'il pense du négationnisme, son naturel de petite merde facho reprend le dessus. 


La démonstration est claire. David Lépée , comme l'immense majorité des gens proches de la nouvelle droite, n'a pas d'avis sur le négationnisme de leurs camarades de combat soraliens. En tous cas s'ils ont un avis, ils préfèrent le taire.

Mais n'en n'ont-ils  pas personnellement ? Ou parce que leur guide intellectuel n'a jamais éclairci sa position sur le sujet et qu'ils ne savent donc pas ce qu'il faut en penser ?

Si vous avez quelqu'un qui se revendique comme un proche de la nouvelle droite, essayez avec donc à votre tour de l'interroger.

Moi j'ai renoncé.

Note du 12/01/2014 :

Sur sa page Facebook le crétin David Lépais se répand  et donne l'occasion à quelques crétins de ses copains néo-droitistes, fascistes et nazbocs  d'étaler leur connerie. Je n'ai vraiment aucun envie de perdre du temps avec des individus aussi manifestement débiles au sens fort du mot. Je vais tout de même attribuer quatre prix à ces indigents mentaux ...

Prix de la bêtise crasse : Paul-Eric Blanrue qui semble croire que Saidchomsky, c'est moi (Ce qui fait dire à ses crétins d'amis que j'aurais "collaboré" avec JR le mongolo !)

Prix de la bêtise crasse et de la calomnie débile : Patrick Péhèle (rédacteur à Eléments) qui m'attribue des commentaires dont seul un parfait abruti peut croire qu'ils sont de la même personne.  Patrick Péhèle qui se fait le petit perroquet de ragots et de calomnies  

Prix de la calomnie débile, de l'irresponsabilité et du mensonge pur et simple  : Christian Bouchet qui ment effrontément en affirmant que j'aurais voulu "travailler" avec lui (Au secours ! Travailler avec cet archétype de petit beauf bedonnant, candidat FN  ?) et qui s'est lavé les mains de l'histoire Brunerie  

Prix du psychologisme débile, de la lâcheté et de la nigauderie : Romain Dinanto alias Marc Palio que je veux bien excuser de ces trois tares s'il a moins de 25 ans...


Quant à ce pauvre "Jean Bricmont"  (pour autant que ce soit le vrai ...) j'ai de la peine pour lui s'il s'est accoquiné avec une telle bande de crétins

Je signale au petit David que j'attends sereinement ses débiles menaces de procès  mais qu'il ferait mieux de commencer à apprendre à lire s'il ne veut pas se faire rire au nez par n'importe quel membre de la magistrature.








Quand un con intégral d’extrême-droite en appelle ouvertement à la violence …



L’inénarrable Jean Robin dont on connaît la capacité à se rendre chaque jour plus ridicule que la veille
en appelle maintenant, comme le premier Laurent Ozon venu, à la violence  contre les journalistes .

Premier temps : le très profond crétin s’amuse de la violence de certains rappeurs contre Charlie Hebdo
video

Deuxième temps : Le très profond crétin insulte ces mêmes rappeurs
video

Troisième temps : Le très profond crétin, qui n'a jamais peur de se contredire d'un jour à l'autre, se fait le défenseur, qui l'eut cru, des … sans papiers !
video

Quatrième temps : Le très profond crétin en appelle à la violence contre les journalistes
video


Jean Robin n’est pas seulement un de ces profonds crétins qu’internet a rendu encore plus débiles qu’ils n’étaient auparavant, c’est également un pousse au crime.  Jean Robin n'est seulement un fumiste, c'est également une fripouille

CQFD

Vous appréciez les subtiles analyses critiques d'un spécialiste de la gauche ? Ne vous en privez pas :

video
 



mardi 26 novembre 2013

Bonne nouvelle la "dissidence" craque de partout ...

Lire les échanges de mails sanglants entre Alain Soral et Noémie Montagne (la femme de Dieudonné) ICI

samedi 23 novembre 2013

Jean Robin : Plus qu’hier et moins que demain



Si l’on croit que Jean Robin  a maintenant donné toutes preuves de sa déficience mentale, on se trompe. Le cybernaute le plus débile de la fachosphère d’internet  se surpasse une nouvelle fois. Voir ICI

Mais qu’est-ce qu’attend Eléments, pour en faire un de ses rédacteurs ?  

jeudi 21 novembre 2013

Soral est-il un «penseur institutionnel» ?



On connaît ma réticence face à toutes ces thèses plus ou moins élaborées et souvent paranoïaques, ou à l’inverse,  débilement simplistes, que l’on groupe sous le nom de thèses complotistes.  

Même si les agents sociaux subissent des déterminismes de part leur éducation, leur milieu social, historique et géographique et surtout  par leur propre langage (Et donc par le prisme de leur représentation du monde), il leur reste toujours  une marge de liberté plus ou moins grande pour agir malgré ces déterminismes. 

Croire donc qu’il serait facile de manipuler les «masses» toujours, tout le temps, et dans la direction que l’on a choisie, est un fantasme de publicitaire ; croire qu'il existerait des initiés secrets qui seraient capables d'un tel exploit  relève de la paranoïa politique. 

Une thèse antisémite - bien présente dans les milieux traditionnels du nationalisme politique - mais également raciste et racialiste, et en quelque sorte inverse de celle des débiles soraliens, voudrait que Soral soit, en réalité, un «agent des juifs» complice des «mondialistes»  qui organiseraient «le grand remplacement racial». 

Comme on le voit, il y a de multiples  degrés dans la bêtise d’extrême-droite … 

A l’extrême-gauche, on trouve aussi, parfois dans certains groupuscules, des thèses expliquant de façon également unilatérale, que tout cela serait organisé en pleine conscience par des agents du capitalisme mondial. Cette thèse a été reprise, par exemple, par un Alain de Benoist qui, depuis quelques années a recouvert son discours réactionnaire (en direction de ses bailleurs de fond) d’une petite croûte gauchiste (en direction des moins obtus des militants nationalistes-révolutionnaires, soraliens  et/ou fascistes et de quelques individus naviguant, à titre individuel, du côté l’ultra-gauche et/ou du négationnisme).

J’ai trouvé sur la page facebook "Soral: Faux ami, mais vrai colon"  un échange entre deux participants qui me semble intéressant car il sort de ce qu’on a l’habitude d’entendre de la bouche d’ex-soraliens  momentanément séduits par la vulgate pseudo marxiste du petit guru narcissique (Ne parlons pas de ceux qui sont restés soraliens et donc complètement abrutis comme peuvent l’être tous ceux qui deviennent membres d’une secte) ou, dans un autre genre, de la bouche des nationaux- révolutionnaires  proches de Voxnr.

Il m’a semblé que cela pourrait intéresser certains de mes lecteurs.

********************

Ceux qui sont rétifs au style SMS ne doivent pas continuer leur  lecture au-delà de cette ligne. Mais ils perdent beaucoup à mon avis.     

********************

Malcomix Legaulois
aux origines du racisme en france :

ou l'on peut voir qu'on est loin des pseudo antiraciste de pacotille et de leur cible préféré "le soralisme" dt ils nous pondent tt les jours un nouveaux txt, ils deviennent de plus en plus suspect

alors que sur leur mur aucun txt de fond sur d'ou viens ce racisme institutionnel et promu par l'ensemble de la presse, des politik, de l'éducation nationale...

http://www.une-autre-histoire.org/pourquoi-la-france-est-un-pays-institutionnellement-raciste/

Frédéric Capron
Ce n'est pas mon cas. Je tape autant sur le racisme institutionnel que sur Soral. Je le considère d'ailleurs comme un prospecteur des formes futures que pourrait prendre le racisme institutionnel.

Malcomix Legaulois
c bien ça le problème ,qd tu dit "Je tape autant sur le racisme institutionnel que sur Soral", nous faire croire qu'il est "autant" important. C comme les sionistes ds les medias qui nous font croire que le racisme est autant contre les arabes, noirs,rom,...que sur les juifs. Pour moi ils sont suspect , soit ils ne voit rien de ce qu'ils se passent( voir tt les rapport qui le démontrent), et dc sont naif par rapport a la propa officielle, soit ils en sont conscient que ce n'est pas vrai et là ils sont dangeureux et racistes, car le racisme institutionnel (c a d étatiques, médiatiques, politik ) est sur les noirs arabes roms pauvres chomeurs...ce que tu veux, mais absolument pas sur les juifs

Frédéric Capron
Il n'en reste pas moins que le racisme institutionnel new look s'appuie déjà sur des thèses promues ou vulgarisées par Soral (immigration-armée de réserve du capital, mensonges sur la politique de regroupement familial, etc.) ; et ceci jusque dans les très officielles thèses du Conseil d'Analyse Économique.

Malcomix Legaulois
ouai , il parait aussi qu'il a inventé l'eau chaude ... arrete de dire des conneries c arguments exister deja ds les années 80, voir c une analyse marxiste aussi reprise par les fafs, comme l'antieuropéanisme pour la goche c contre l'europe du kapital et pour la drte c contre l'europe des nations, les 2 courants se sont retrouvé en 2005 qd on a voté contre l'europe, mais tt le monde préfère écouter les fafs ...

Frédéric Capron
Non. C'est une analyse faussement marxiste qui ne repose sur aucune rationalité mathématique.
Si tu veux me prouver ce que tu avances, trouve-moi une instance officielle qui ait validé la thèse de l'immigration-armée de réserve du capital/dumping social avant que Soral ne la popularise.

Malcomix Legaulois
eh bé c logique, les patrons vont utiliser la main d'oeuvre la plus docile et la plus précaire, bref celle qui peut pas ouvrir sa gueule sinon prisonexpulsionetc... pour baisser les coups du travail, il faut lire gérard noiriel "le creuset français" par exemple. Eh réveille toi c comme sa que fontionne le marché du travail

sinon si tu faisais un peu de luttes ds la vrai vie ou ds ton travail tu serais un peu au courant de comment fonctionne l'EXPLOITATION de la CLASSE OUVRIERE

pourquoi d'aprés toi les sans papiers demande des papiers, en dehors de ne pas se faire expulser, c aussi pour avoir les mm drt que les francais ds le travail et le reste, bref pour pas se faire exploiter et etre payée pas en dessous du smic pa au black, a mm travail mm salaire, se slogan date aussi des années 70 au moins

c au moins aussi vieux que l'esclavage cette théorie

Frédéric Capron
Non. Je parlais des raisons invoquées de l'importation de main d'oeuvre immigrée dans les 60's-début 70's. Je parlais du REEL manque de main d'oeuvre en France à cette époque.

Malcomix Legaulois
74 fermeture des frontières (c la criiiiiise) par balladur sous giscard,(avec le regroupement falillial) on est aprés 68 l'augmentation des salaires aprés le grenelles est énormes pour les patrons tt le monde demande des augmentations de partout, la seule solutions pour les kapitalo c la concurence sur le marché du W , vu que le chomage n'existe pas, les salariés sont bien payés et peuvent bouger de taf si on ne les payent pas assez, pour les contrer on ouvre les frontières pour mettre en concurence la MO et qu'on se tapent sur la gueule entre ouvrier (le fameux divisé pour mieux régnier) c'était deja au début du siècle comme sa ds les champs (les etrangers aller a la mine, au champs pour des salaires moindres) sa s'appelle la luttes des classes ou sinon t'auras la luttes des races (c ceu que préfère les kapitalo)

Frédéric Capron
En fait, tu raisonnes soraliennement sur cette question. Je te le démontrerai plus tard.

Malcomix Legaulois
bon la té con, c soral qui récupère ce qui a deja etait dit par d'autre depuis des siècle. L'ED a tjrs repris les tèses de la gche et aller après vers d'autres solutions

le monde n'a pas commencé avec soral,

l'imigration depuis la seconde guerre mondiale a était encouragé pour la reconstruction du pays, avec la crise de 74 les gvt successif ont essayé de la réguler. Mais le fait que l'immigration permet aux capitalistes de baisser les cout de la mo sa ne fait aucun doute, faut voir qui travaille sur les chantier des grands travaux style btp autoroute des chiffres disent qu'elles ont était construite a 80% par la MOI et 50% pour les logements sociaux

Frédéric Capron
Tiré d'un texte d'Alain de Benoist qui s'intitule "L'Immigration, armée de réserve du capital" pour fleurer bon l'analyse zarmarxiste des pseudo anti-système, dont SORAL. Ce qui ne l'empêche pas de s'appuyer sur les arguties du Conseil d'Analyse Économique qui déclare ceci en 2009 :

« Du point de vue de la science économique, la notion de pénurie n’est pas évidente », peut-on lire dans le texte, car le « fait que certains natifs rejettent certains types d’emploi peut simplement signifier que les travailleurs ont de meilleures opportunités que d’occuper ces emplois, et donc que les salaires correspondants devraient augmenter pour qu’ils soient pourvus » (p. 45). Ce qui montre très clairement que la pénurie ne se forme que lorsqu’un secteur n’offre pas des salaires suffisants – et que le recours à l’immigration est en fait un moyen de ne pas augmenter les salaires, quitte à créer artificiellement une « pénurie » que l’on comblera en allant chercher ailleurs une main-d’œuvre acceptant d’être sous-payée. Le rapport conclut d’ailleurs que, « dans le cas du marché du travail, cela signifie qu’à la place de l’immigration des années 1960 on aurait pu envisager une hausse du salaire des moins qualifiés » (p. 46). »

Mathématique absurde. Argument d'une stupidité sans nom. Les mecs (tous universitaires-économistes-experts-de-mes-glaouies nommés par Matignon) s'y sont quand même mis à 13 pour pondre cette ineptie. C'est là la pierre angulaire de l'arnaque économiste anti-bougnoules : si au lendemain des indépendances formelles et dans le cadre d'une population active donnée quasi constante, un secteur avait réussi à siphonner la main d’œuvre d'un autre secteur par l'attrait des salaires, c'est cet autre secteur qui se serait trouvé en pénurie de main-d’œuvre et donc aurait du faire appel à de la main-d’œuvre immigrée. On peut retourner le problème dans tous les sens : il ne s'agit dans ce cas que d'UN JEU A SOMME ÉGALE. La raison de la demande patronale de main d’œuvre immigrée résultait donc bien d'une pénurie objective de main d’œuvre française.

Source 1 :
http://www.esprit-europeen.fr/...

Source 2 :
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/.../0000.pdf

Malcomix Legaulois
et donc c quooi le prblème elle a etait encouragé pour la reconstruction ok par manque de main d'oeuvre pas de prblème (c ce qui est dit en conclusion), mais aussi elle a etait sous payé ds les travaux les plus pénible, elle servait bien aussi de chair a patron.

Frédéric Capron
Non, à l'époque, elle était payé minimum au SMIG (G comme garanti). Que le patronat en ait profité sur un tas de plans, oui, mais c'était un effet d'aubaine et pas un plan concerté.
D'ailleurs dans ce cas, pourquoi Giscard aurait-il stoppé l'immigration légale de travail en 74 ou 76 ?
Mais bref, le principal était de te convaincre que les économistes du système reprennent les inepties de Soral.

Malcomix Legaulois
alors je te mets marx himself ds le capital «Le progrès industriel, qui suit la marche de l’accumulation, non seulement réduit de plus en plus le nombre d’ouvriers nécessaires pour mettre en œuvre une masse croissante de moyens de production, il augmente en même temps la quantité de travail que l’ouvrier individuel doit fournir. A mesure qu’il développe les pouvoirs productifs du travail et fait donc tirer plus de produits de moins de travail, le système capitaliste développe aussi les moyens de tirer plus de travail du salarié, soit en prolongeant sa journée, soit en rendant son labeur plus intense, ou encore d’augmenter en apparence le nombre des travailleurs employés en remplaçant une force supérieure et plus chère par plusieurs forces inférieures et à bon marché, l’homme par la femme, l’adulte par l’adolescent et l’enfant, un yankee par trois Chinois. Voilà autant de méthodes pour diminuer la demande de travail et en rendre l’offre surabondante, en un mot, pour fabriquer des surnuméraires.
L’excès de travail imposé à la fraction de la classe salariée qui se trouve en service actif grossit les rangs de la réserve et en augmentant la pression que la concurrence de la dernière exerce sur la première, force celle-ci à subir plus docilement les ordres du capital» (1). En résumé, la bourgeoisie utilise l’importation de travailleurs étrangers afin de grossir l’armée industrielle de réserve et augmenter la concurrence, cette «guerre de tous contre tous », entre prolétaires.
Marx détaille ce phénomène de la concurrence entre ouvriers «nationaux» et immigrés pour ce qui est des ouvriers irlandais en Angleterre et ses remarques sont extrêmement riches d’enseignement: «A cause de la concentration croissante de la propriété de la terre, l’Irlande envoie son surplus de population vers le marché du travail anglais, et fait baisser ainsi les salaires, et dégrade la condition morale et matérielle de la classe ouvrière anglaise.
Et le plus important de tout! Chaque centre industriel et commercial en Angleterre possède maintenant une classe ouvrière divisée en deux camps hostiles, les prolétaires anglais et les prolétaires irlandais.
L’ouvrier anglais moyen hait l’ouvrier irlandais comme un concurrent qui abaisse son niveau de vie. Par rapport au travailleur irlandais, il se sent un membre de la nation dominante, et ainsi se constitue en un instrument des aristocrates et des capitalistes de son pays contre l’Irlande, renforçant ainsi leur domination sur lui-même. Il nourrit des préjugés religieux, sociaux et nationaux contre le travailleur irlandais. Son attitude envers lui est très semblable à celle des «pauvres blancs» envers les «nègres» des anciens Etats esclavagistes des USA. L’Irlandais lui rend d’ailleurs la pareille, et avec intérêts. Il voit dans l’ouvrier anglais à la fois le complice et l’instrument stupide de la domination anglaise en Irlande.
Cet antagonisme est artificiellement maintenu et intensifié par la presse, les orateurs, les caricatures, bref, par tous les moyens dont disposent les classes dominantes. Cet antagonisme est le secret de l’impuissance de la classe ouvrière anglaise, en dépit de son organisation. C’est le secret grâce auquel la classe capitaliste maintient son pouvoir. Et cette classe en est parfaitement consciente » (2).
De même aujourd’hui la classe capitaliste est parfaitement consciente que la division entre prolétaires immigrés et français est un facteur clé de la paralysie de la classe ouvrière et elle entretient par tous les moyens cette division, cette hostilité, ce racisme, ce sentiment de supériorité nationale; cela se traduit dans les syndicats et jusque dans beaucoup d’organisations qui se disent «ouvrières» ou «révolutionnaires» par une indifférence foncière envers le sort de cette fraction importante du prolétariat.

Malcomix Legaulois
dc tu veux dire que payé le smig pour des "bougnoules" pour des travaux de merde c bien payés??

bref a demain...

Frédéric Capron
Pas bien payé. Mais pas moins bien payé à l'époque que des Blancs.
Les temps avaient changés depuis ce texte de Marx, et ce sont les marxistes qui ont grandement contribué à ce changement, notamment grâce à l'instauration du SMIG.
Et c'est bien la clandestinisation des nouveaux immigrés qui a pesé à la baisse, et non simplement le recours que le patronat a eu à eux avant que Giscard n'interdise l'immigration légale de travail. C'est lui qui a ramené la situation à celle que décrit Marx (à ceci près que les Irlandais n'étaient pas clandestins mais que leurs salaires n'étaient pas encadrés). La clandestinisation des immigrés non blancs (pour cause d'intégration de l'Espagne, du Portugal et de l'Italie à l'UE) a servi à désencadrer les salaires.
Contrairement à ce qu'affirment Soral et les membres du CAE.
Idem pour les regroupement familial : Giscard ne l'a pas créé mais rendu plus difficile.
Tout ceci, ce sont des mensonges soraliens soit-disant marxistes repris par les médias et le pouvoir.

Malcomix Legaulois
a part que dans lles boulots des bougnoules ils n'yavé pas bezef de blancos sa c certain(et sa na pas changé), dc mon raisonnement marche. Bref tu le tourne comme tu veux mais c clair qu'ils partent d'un raisonnement marxiste qu'ils tournent a leur sauce. Le cae sont des bizounours car ils font l'impasse de l'analyse marxiste du capital(et toi aussi tu t'arrete avt). L'analyse de soral je m'en bas les couilles, mais si il dit COMME MARX que l'immigration est la variable d'ajustement du Kapital il ne reprend que ce qui a était dit au 19èmme siècle, Car que tu le veuille ou non c la réalité. encouragé l'immigration ou créer du clandestin (tu le dit toi mm, et c vrai) c idem pour le Kapital vu qu'il mettra en concurence cette masse de prolétaire. Donc pour finir ce raisonnement ne date pas de soral, et il me semble qd mm que marx est un petit peu plus connu que S.

Frédéric Capron
En quoi je m'arrête avant ?
Ensuite, que tu te battes les couilles de Soral, OK. Ce que je voulais te démontrer, c'est que les analyses officielles concordent désormais avec les analyses soraliennes sur ces questions. Et ce, quoi qu'on pense de sa diabolisation. D'ailleurs, sa diabolisation porte sur certaines questions (notamment son antisémitisme), mais pas sur celles-ci, comme par hasard.
Et puisque tu dis que soral n'est pas connu dans les quartiers populaires, je veux bien te croire, mais je t'assure que dans ce cas, Marx l'est encore moins, si ce n'est via Soral, justement.
Mais je crois que tu n'avais pas mis les pieds en France depuis 7 ans. Ceci explique peut-être la distortion de ta perception de certaines évolutions.

Malcomix Legaulois
alors explik moi ce que dit soral toi le geek de son discours alors que je viens de te demontrer que c marx qui dit sa de l'émigration, et que les ananlyse officiele en prenne le chemin mais s'arrete avt sur le tème "si on payé bien les francais on n'oré pa besoin des imigrés", c sa que je dis qu'ils font abstractions de l'analyse marxiste, c normal c des sosdem, et je te redit encore que l'ED a tjrs fait ça de reprendre les théories gauchistes marxiste et Cie pour les tourner a leur sauce et sa date d'au moins les années 20 et 30

Frédéric Capron
Ce que je dis, c'est que le constat de Marx porte sur la séquence historique qu'il a pu observer localement. Il ne prédit pas l'avenir. Et dans cet avenir, il y a des avancées sociales dues aux marxistes qui ont profité des rapports de forces que l'histoire leur offrait et que cela s'est concrétisé entre autre par l'encadrement des salaires (création du SMIG, etc.). D'autres opportunités historiques ont permis au Grand Capital de revenir sur ces conquêtes dont les immigrés ont peu ou prou profité jusqu'en 1974 (date de l'arrêt de l'immigration légale de travail) SANS PORTER PREJUDICE AUX TRAVAILLEURS FRANCAIS (bien au contraire : le travailleur français qui s'est retrouvé OS à l'usine cas il n'a pas pu s'épanouir dans le système scolaire a souvent été promu par la force des choses le contremaître de ceux qui n'y ont carrément pas eu accès).

Tu me dis que l'extrême-droite a détourné les théories marxistes dès les années 20 : encore une fois, oui. Mais pour la période dont je parle (de l'après-guerre à 1973 en général, et en particulier de 1962 à 1973) : non. Contrairement à ce qu'affirment en chœur Soral et les économistes du système dans le rapport du CAE. Et ce que dit Soral devient de nouveau juste à partir de 1973. Sauf que c'est sous la présidence de Pompidou que le gouvernement Messmer stoppe l'immigration de travail légale. Pourquoi donc une gouvernement de droite aurait-il interdit cette immigration si elle était si favorable au dumping social ?
La concurrence entre la main d’œuvre immigrée (non-blanche vu l'intégration progressive de l'Italie, de l'Espagne et du Portugal à l'UE) et la main d’œuvre française s'est donc développée à partir de cette interdiction, et pas avant.

Voila ce que Soral et le système tentent de faire avaler aux travailleurs français (pour détourner la rancœur) ET immigrés (pour les culpabiliser par consentement). Et Soral a été aux avants-postes de ce discours officiel. Ce que Soral a institué dans sa cabane à freaks s'est propagé dans les médias (Zemmour, Finkielkraut, etc.) avant de s'inviter dans les rapports officiels.
En tout cas, ce n'est JAMAIS sur ces questions qu'il est critiqué dans les médias.

Voilà en quoi je ne m'arrête pas avant.

Malcomix Legaulois
sinon g jamais dit que j'avé bouger de fr depuis 7 ans

Frédéric Capron
Désolé. Il me semblait avoir lu ça de toi. J'ai du confondre.

Malcomix Legaulois
non je vé arreter sur S on n'est pa d'accord et si tu veux en faire le plus grand gourou que la fr est connu c ton choix et si tu veux dire que la banlieu est antisémite vasy éclate toi.

Frédéric Capron
Je ne fais pas de Soral le plus grand gourou de France, j'essaie simplement d'analyser en quoi il converge avec les analyses d'un système qu'il prétend combattre. Je le dis parce que j'ai lu et approuvé une partie de son discours avant de me rendre compte de la supercherie. Et aussi parce que de nombreux non-Blancs s'y laissent prendre. Où est le problème si en critiquant Soral, on critique du même coup le système qu'il est censé combattre ?

Sur l'antisémitisme, je dis simplement que lorsqu'il existe en banlieue (et je sais qu'il est très surévalué), sa spécificité n'est pas d'être arabo-musulmane ou je ne sais quoi mais bien franco-française, quand bien même ce seraient des arabo-musulmans qui en seraient porteurs. Là encore, Soral n'est pas innocent de ce fait.

Malcomix Legaulois
Mais g l'impression qu'aucun txt sur le racisme institutionnel de celui dt on parle a des tonnes de txt qui le démontre historiquement d'ou il vient, ne peux rien faire pour comprendre ce que je te dis, et tu préfère rester sur le fait comme finki le racisme en gros antiblanc juif comme tu veux.SAMEFATIG

Frédéric Capron
C'est marrant ce que tu me dis parce qu'il me semble n'avoir jamais abordé le cas Soral sous l'angle de l'antisémitisme. Là, c'est toi qui le fais. Quand au racisme anti-Blancs, je dis que si le racisme est un système de domination dont le sommet de la pyramide est occupé par les Blancs (ou du moins par la blanchitude), son existence même est un non-sens. Comment pourrais-je être plus clair ?
Absolument rien à voir avec Finkielkraut. Ça m'étonne que tu me voies comme ça.

Malcomix Legaulois
et sinon c sur les analyse officièle ne reprendront jamais les analyses marxiste, c un peu logique, sinon ils serait pas officiel . Et c pas qu'ils ont pris les analyse de soral qu'ils reprennes c des sosdem dc ils préfereront tjrs les faf au coco, et sa date pa d'hier

Frédéric Capron
Jusqu'à preuve du contraire, admettons. Mais dans ce cas, c'est bien Soral qui peinturlure les analyses « socedem » de « marxisme ».

Malcomix Legaulois
bref, je te laisse avec té démonstrations et distorsions pour nous expliquer que soral le faf est a l'origine de l'univers, la jenpeuplu

Frédéric Capron
Là jenpeuplunonplu si tu dilates un propos centré sur des faits précis à l'univers entier.

Malcomix Legaulois
mais de dire sa ;"D'autres opportunités historiques ont permis au Grand Capital de revenir sur ces conquêtes dont les immigrés ont peu ou prou profité jusqu'en 1974 "n'ont c pa le grd kapital qui la permis mais c les luttes des immigrés eux mm pour obtenir c drt faut pa l'oublier
c toi qui doit te justifier avec toi mm, moi je né jamé eté adepte de ce discours moi g fé mes classes chez les marxistes

Frédéric Capron
Ah bon ? Ce sont les luttes des immigrés qui ont demandé au gouvernement Messmer d'interdire l'immigration légale de travail ? Je crois que tu as besoin d'une sieste.

Malcomix Legaulois
non mais leur drt propres

Frédéric Capron
Ben oui mais si tu lis le contraire de ce que j'écris, c'est que tu as besoin d'une sieste.

Malcomix Legaulois
esplik moi les conquetes dt les imigrés on peu ouprou bénéficié

Frédéric Capron
Le SMIG par exemple, puis le SMIC (du moins jusqu'à ce que la clantestinisation des immigrés le rende de plus en plus inopérant pour eux).

Malcomix Legaulois
là je sens que tu vas nous faire il yavé du bon ds le colonialisme

et c bon g passé l'age le tps et le reste té délires tu les gardes pour toi et té copains vous etes plein, c normal les cocus ils ont les boules c normal

ouai ouai ouai sa sappelle l'exploitage ,et sa a commencé" avec le déracinement de chez eux , mais la ta pa l'air de comprendre ce que c qu'un imigré

Frédéric Capron
J'ai prétendu le contraire ?